top of page
Rechercher

Après Mercure, c’est Vénus qui rétrograde le 20 décembre



2022 démarre en plein dans Vénus rétrograde. La planète de l’amour et de l’argent commence sa rétrogradation le 19 décembre et continuera sur sa lancée jusqu’au 29 janvier, en Capricorne. Étant donné que Vénus tourne naturellement dans la direction opposée à la rotation de la Terre, ce ralentissement planétaire nous plongera dans des réflexions profondes en matière d’amour et d’argent. Fatigue, maladie d’amour, perte de confiance et problèmes financiers seront donc au programme début 2022. On dit qu’une planète rétrograde lorsque, vue de la Terre, elle semble reculer sur son axe. Celui-ci étant ovale, ladite planète ne fait en fait que continuer sa course autour du soleil. L’astrologie donne à ce mouvement un sens particulier : un petit recul métaphorique des thèmes associées aux astres. Vénus est certes la déesse de l'amour dans la mythologie romaine, mais en astrologie elle est bien plus. Elle gouverne tout ce qui compte à nos yeux : intérêts, idées, personnes... La planète Vénus veut ce qui est le mieux pour chacun. Elle véhicule un message de paix, cherche à faire régner le calme et l’apaisement. En entrant en rétrograde, elle invite chacun à réviser sa conception de l’amour. “Elle interroge notre rapport au plaisir et la prise en soin de soi-même, mais aussi les bonnes choses que nous apportent nos amitiés et nos amours”. Les rapports et les relations sont donc mis à mal lors de ces périodes, et ce, dans l’unique but de permettre à chacun de revoir sa posture. Suis-je bien dans mon couple ? Mes relations sont-elles harmonieuses et bienveillantes ou au contraire sont-elles toxiques ? Suis-je en accord avec mes valeurs et mes sentiments ?

Fantômes du passé ou texto d'un (e) ex, apparition d'un conflit avec votre douce moitié, plans qui tombent à l'eau avec une nouvelle date... Cette période sera remplie de surprises, plus ou moins mauvaises, dans le domaine du cœur. Source : Mathilde Fachan, Elle et Vogue









101 vues0 commentaire

Comments


bottom of page